Un lieu de commémoration « Hiroshima et Nagasaki » en Europe

Le Parc Hibakusha – préfiguration par des étudiants – Mars 2021

Le Parc Hibakusha est un lieu de mémoire en l’honneur des victimes des bombes atomiques de Hiroshima et de Nagasaki, situé sur le campus de Nimy, au sein de l’Université de Mons (Belgique). Ce parc dédié à l’abolition des armes nucléaires, créé en 1989 par le professeur Pierre Piérart, avait perdu peu à peu de son rayonnement.

Quelques associations, entre autres le Parti Humaniste de Belgique, organisatrices des commémorations chaque année ont décidé de redynamiser le lieu en impliquant les étudiants. C’est ainsi que pendant l’année académique 2019 2020, sous l’impulsion de leur professeur Simon Blanckaert, des étudiants de la faculté d’architecture et d’urbanisme (3ème bachelier) ont réfléchi sur le réaménagement du Parc Hibakusha. S’inspirant des 17 projets réalisés, une première étape proposant une agora, des chemins et des panneaux didactiques sera concrétisée en 2021.

Durant la semaine du 13 au 19 mars 2021, les étudiants ont réalisé une « préfiguration » lors d’un workshop pédagogique pour déjà rendre visible le projet du futur parc au sein du campus. A partir de bois de récupération et de beaucoup d’enthousiasme ils ont réalisé des caisses modulaires, des panneaux informatifs et une fresque murale sur le thème de la l’abolition de l’arme nucléaire.

L’étape suivante sera la mise au point d’un dossier d’appel d’offres pour la construction de la nouvelle agora.

Ce projet verra le jour avec principalement l’appui de l’université de Mons. La ville de Mons est aussi associée en l’intégrant dans le contexte du Mons Mémorial Muséum, dans un parcours entre différents lieux de la ville.

Les étudiants sont particulièrement impliqués et motivés dans ce projet, avec aussi la participation d’une étudiante en infographie (HEAJ) de Namur.

Cette préfiguration a permis à travers la presse quotidienne et les journaux télévisés, de faire connaître le parc et ses objectifs. Une courte enquête avait déjà été diffusée sur la position politique ambigüe de la Belgique concernant la détention d’armes nucléaires sur son territoire.

En effet la Belgique abrite des armes nucléaires américaines qui vont être prochainement modernisées. Elle va également investir des dizaines de milliards pour l’achat d’avions de chasse permettant de lancement de ses bombes.

Paradoxalement la Belgique est le pays où le plus grand nombre de communes adhère à « Mayors for Peace », association des maires pour la paix lancée à l’initiative du maire d’Hiroshima en 1982. Deux tiers des communes belges ont adhéré à ce mouvement demandant l’abolition des armes nucléaires.

Pour nous, adhérents au Nouvel Humanisme Universaliste, ce projet dans lequel nous sommes fortement impliqués depuis quelques années, est une belle promesse de futur pour informer et impliquer de plus en plus de personnes dans le thème de l’abolition des armes nucléaires.

Si vous souhaitez avoir plus des amples informations sur le projet, contactez-nous.

 

Gilles Smedts

Nouvel Humanisme Universaliste

Parti Humaniste en Belgique

info@n-h-u.eu