Antonio Sempere

Antonio Sempere est photographe de presse et travaille en freelance pour différentes agences internationales au nord de l’Afrique. Il est collaborateur pour plusieurs organisations sociales qui travaillent pour les droits humains, et il connaît bien le drame de l'immigration transfrontalière. Il travaille actuellement pour Ceuta Actualidad.com, un journal digital indépendant d'information générale de Ceuta, qui est une référence du journalisme de la région.

Les eurodéputés exigent de l’ambassadeur de l’Union européenne au Maroc une condamnation ferme des prisonniers du Rif

Les députés européens de la Gauche européenne exigent de l’ambassadeur de l`Union européenne au Maroc une condamnation ferme de la situation des prisonniers politiques du Hirak Rifain Un groupe d’eurodéputés de la gauche européenne au Parlement européen, conduit par l’eurodéputé…

Salua El Omari : « Sans la réelle révolution menée par les Rifaines, le Rif ne réussira jamais à être libre »

Salua El Omari (née à Al Hoceima en 1992) est une activiste rifaine qui vit en Espagne depuis ses 14 ans. Elle y est arrivée avec sa famille qui recherchait de nouvelles perspectives d’avenir. Elle a laissé derrière elle une…

Des explosions en chaîne font plus de 100 morts et environ 600 blessés en Guinée équatoriale

Une série d’explosions survenues dimanche 7 mars dans l’après-midi dans un arsenal de la base militaire de Knuantoma, dans la ville de Bata, dans la région continentale de la Guinée équatoriale, a fait plus de 100 morts (bien que des…

Open Arms : Mission accomplie

Ce 28 décembre, le navire de l’organisation Proactiva, Open Arms, a accosté au quai de Crinavis, dans la baie d’Algésiras (Cadix-Espagne), après avoir passé 8 jours avec 304 personnes rescapées au large des côtes libyennes, et après s’être vu refuser…

Bosnie, la dernière blessure de l’Europe

La « Route des Balkans » s’est ouverte en 2015, lorsque des milliers de réfugiés ont traversé les États des Balkans occidentaux depuis la Grèce jusqu’en Union Européenne. En une fuite sans précédent, ils ont traversé la Macédoine, la Serbie,…

Enterrement de la Déclaration de Droits humains

À Barcelone, sur la plage de la Barceloneta, l’organisation « Stop Mare Mortum » a organisé l’enterrement de la Déclaration des Droits humains, comme un symbole de la violation constante des droits humains envers les migrants et le manque de voies légales…